Début d’un reportage dessiné au sein des collections de l’Université de Rennes1

Le projet des Gorilles et des Hommes, c’est un reportage dessiné, un carnet de voyage, une exposition itinérante, des conférences et des interventions. Parler des Gorilles, des scientifiques et du Congo est loin d’être terminé ! Je donnerai des nouvelles en ce sens d’ici peu.

Mais une nouvelle aventure débute cette année pour un reportage dessiné auprès de scientifiques œuvrant au sein des collections de l’université de Rennes1. De janvier à juin, et ce une semaine par mois, j’arpenterai les salles de zoologie, de botanique et de géologie peuplées de squelettes, fioles en tous genres, boîtes à insectes et surtout de ces scientifiques que j’affectionne, tout en discrétion et drapés d’une patience infinie à l’ombre du public.

La démarche est simple: mettre ce monde en lumière via le dessin et quelques textes sous la forme d’un carnet de reportage après juin.

Cette résidence est aussi l’occasion d’associer des scolaires à ce travail d’illustration. Deux classes de CM de Rennes ont commencé à visiter ces lieux et à croquer les collections et les scientifiques qui s’en occupent.

Cette action est menée en partenariat avec le Service Culturel de l’université de Rennes 1 et la DRAC Bretagne.

Un résumer en images de cette 1ere semaine de reportage , et la promesse de revenir donner des nouvelles ici un peu tous les mois sur le sujet:

16472828_1198321073608131_8201166361885690678_n

16427411_1198321076941464_6935222357431530602_n

16298755_1198321103608128_4819072706822010522_n16299415_1198321066941465_6288366936696927223_n

Numériser 12

daniel collection01

Sylvie Icher, sculpteur de gorille

C’est son nom. Et là son site: sylvie Icher.

Ce fut une surprise pour moi de voir son travail agrémenter l’exposition de son gorille, une de ses sculptures parmi d’autres, puisqu’elle ne fait pas que « dans le gorille ». Sérieusement, cela aurait été dommage de s’en passer. Avec ce bronze grandeur nature au milieu du hall du Diapason, cela rendait de la légitimité à notre travail: voir presque en chair et en os, un de ces précieux compères qui accaparèrent tant de monde, que ce soit les scientifiques, Céline, et moi même. Il a de la gueule, reconnaissez-le ! 😉 :

StatueGorilleTLeger

Lancement de l’exposition 2016 à Rennes, c’est bien parti !

ça y est ! « The place to be », c’est Rennes et l’ouverture de l’exposition « Des Gorilles et des hommes »!

Depuis le 1er février, elle est ouverte. Depuis le 3 février elle est donc inaugurée, et elle ouvre ses portes jusqu’au 29 avril, gracieusement, de 9h à 20h, du lundi au vendredi, et le samedi de 14 à 18h. Venez donc en profiter ! Mais sachez d’ores et déjà que passé ces dates, elle voguera de ses propres ailes vers ceux qui voudront et pourront la recevoir (voir onglet Exposition pour des infos pratiques).

Quelques images de l’exposition : …

EntréeLegerAffut4LegerExpoGorilleLegerFenetreAffut2LegerLaboLegerLaboBureauxTLegermontagefini5Legermontagefini8TLegerVueArriereLegerStatueEntréeLegerStatueGorilleTLeger

… de son inauguration, avec une bonne 100aine d’invités, …

DessinateurScientifiquesPortrait2LegerVernissageTLegerVernissage2TLeger

… ponctuée d’une courte séance de dédicace de votre serviteur ;).

DanielDedicaceTLeger

Il ne manquait que mon héroïne, Céline Genton : la scientifique que je suivis au fin fond du Congo. J’ai longtemps pensé à toi, mon amie. Dépêches-toi donc de revenir quand tu pourras de ta Guyane, histoire de rire un peu ensemble… Bises.

Les Carnettistes à l’honneur !

Ça y est ! 1er festival des carnets de voyage et à Clermont-Ferrand. Un vrai bon gros festival, un grand évènement sélectionnant près de 600 auteurs pour en inviter une centaine. Plusieurs 10aines de milliers de visiteurs sur 3 jours, 2700 scolaires le seul jour de vendredi. Noir de  monde le samedi ! Des baroudeurs, des dessinateurs, des écrivains, des réalisateurs, des penseurs de tous poils, des gens illuminés et enrichis par les rencontres, un vrai éclairage sur les choses du monde, des photos et des dessins sur l’ailleurs, des discours engagés sur l’Homme, les cultures, les conflits, la politique, les sciences, etc. J’ai pu dédicacer non loin de Cabu et d’Axel Kahn, Loustal ou d’autres moins connus avec très grand plaisir.

Mais je crois que Céline a été aussi agréablement surprise. Car nous nous sommes rendu compte du réel engouement que les gens pouvaient avoir au sujet des récits qui tournent autour de la rencontre, de la découverte, et des sciences ! Ce fut le cas pour notre livre spécialement sorti en avant-première pour le festival. Discussions et encouragements nombreux, et – qui plus est – une mise en lumière grâce au prix du coup de cœur de Médecins Sans Frontière remis le vendredi soir lors de la cérémonie officielle, aux côtés d’autres créateurs et raconteurs d’histoires, dont Cabu, invité d’honneur. Céline s’est prêtée au jeu, sur notre stand, discutant volontiers avec les curieux, les passionnés, se laissant guider au gré de conférences ou lors de projections de films de voyageurs divers, découvrant l’univers du livre et de l’édition, et des possibilités qu’offre ce milieu pour passer des messages. Après m’avoir fait découvrir sa jungle, j’ai eu l’occasion de lever le voile sur la mienne… Un juste retour des choses 😉 … mais qui ne fait que commencer, on l’espère !

Petite compil’ en photos des moments passés :

Ouverture de la cérémonie de remise des prix …

scène ouverture

… et la grande salle avec un public nombreux :

salle public

Remise du Coup de Cœur par MSF :

remise prix gorilles

Le Grand Prix pour Flao (à droite sur la photo) et Troub’s pour Va’a aux éditions Futuropolis, …

grand prix

L’équipe des primés sur scène, …

les primés

… dont Cabu :

cabu

Les deux « compères » devant leur stand :

fiers devant le stand

Céline pose avec le portrait de Sergio :

celine devant portrait sergio

Le selfie est à la mode 😉 :

selfie

Et quand on décide d’inverser les rôles ! :

céline dessine